GTA V : Lindsay Lohan perd son procès contre Rockstar !

L'affaire courait depuis 2 ans, elle se rapproche de son dénouement : accusant Rockstar Games d'avoir créé un personnage ouvertement inspiré d'elle même, Lindsay Lohan vient de perdre son procès contre l'éditeur américain.

D'après la cour d'appel de New York, Grand Theft Auto V est une oeuvre satirique et l'éditeur est donc à ce titre tout à fait dans son droit lorsqu'il décide de parodier une star telle que Lindsay Lohan. La cour justifie ici son jugement sur la base du premier amendement de la constitution des États-Unis - le volet consacré à la liberté d'expression, donc - et le fait que l'image de la star ne soit pas utilisée directement pour des raisons commerciales.

La décision de la cour d'appel n'est pas donc corrélée au lien exagéré entre le jeu et Lindsay Lohan, l'organisme de décision reconnaissant effectivement des similitudes entre les deux, mais bien à l'absence d'exploitation commerciale de l'image de la star (ainsi que celle de Karen Gravano, une autre vedette également impliquée dans le procès).

À moins que nos deux vedettes du petit et du grand écran sonnent à la porte de la Cour suprême, l'affaire est donc close et Rockstar peut paisiblement reprendre ses créations parodiques. Jusqu'au prochain procès, en tout cas.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire